A la découverte de Dollywood, Pigeon Forge, Tennessee, USA

A la découverte de Dollywood, Pigeon Forge, Tennessee, USA


pub
Park Trips vit de la publicité. Pour continuer à vous fournir du contenu, nous vous invitons à activer les cookies Google Adsense. Vous pouvez gérer vos cookies à tout moment sur la page Gérer mes cookies.
pub

Vous avez peu être entendu parler de la copropriétaire du parc, mais si ! Dolly Parton, la chanteuse de musique Country !


Dolly Parton

En 1986 elle s'associe avec Jack et Pete Herschend et devient copropriétaire de Silver Dollar city dans le Tennessee, sa région d'origine et le renomme "Dollywood".

Le Parc de 61 hectares s'est étoffé au fil des années avec, en 2001, un parc aquatique Dollywood's Splash Country et en 2015 un hôtel, le Dollywood's DreamMore Resort and Spa pour former un véritable Resort.


Entrée du Resort

Tout d'abord, quelques explications de la ville où est localisé le parc.

Il est situé à Pigeon Forge dans l'Est du Tennessee, région des Great Smoky Mountains, connu pour son moulin typique toujours en fonctionnement.


Moulin à eau sur la rivière Little Pigeon

Ce qui choque ici ce sont la largueur de la route, 2x3 voies, le nombre de magasins, d’hôtels, de zones de loisirs !

La grande avenue de la ville est bordée d'une multitude de musées loufoques (musée du Titanic, musée de cire,...), de magasins vendant de tout, des restaurants de chaînes connues, de Diners, d'hôtels pour tout les goûts et les standings, de dîners spectacles (dont deux de Dolly Parton) et de différentes attractions comme une grande roue, des pistes de kartings, des parcours de mini golfs... Il y a vraiment tout ce qu'il faut pour passer quelques jours et découvrir la démesure américaine !


Musée du Titanic


Grande roue du complexe The Island


Un des diners-spectacles de Dolly Parton


Musée de cire sur les stars d'Hollywood

pub
pub

Visite du parc

Aller c'est parti pour la découverte du parc !

Nous arrivons sur le trèèèèès grand parking toute en longueur mais bonne surprise, un tram vous amène directement à l'entrée, une chance pour nous, peu de monde, nous allons bien en profiter...

L'entrée est jolie et fleurie, les employés (vraiment de tout âge, de 15 à 80 ans) sont très souriants et sympas. Nous passons au dessus d'une petite rivière et nous entrons dans la première zone du parc, Showstreet, qui se compose d'une énorme boutique, de deux théâtres, de différents restaurants.


Palace Theater, zone Showstreet

Nous sortons de cette zone sans attractions mécaniques, passage rapide dans la zone Adventures in Imagination, inspirée par Dolly Parton avec un grand musée à la gloire de la chanteuse, une boutique où vous pouvez acheter ses robes, visiter le grand bus qu'elle utilise pour ses tournées, les fans seront comblés !


A gauche sur la photo, le bus de Dolly Parton


Le grand musée qui lui est consacré

Ensuite nous nous dirigeons donc vers la raison principale de notre venue, la star du parc, Lightning Rod, une montagne russe en bois avec un lancement magnétique, une première mondiale !


Entrée de Lightning Rod

Situé dans la zone Jukebox Junction, thématisé sur les courses de Hot Rod dans les années 1920 à 1950, il est accompagné d'un petit circuit automobile où les enfants peuvent conduire en toute sécurité des modèles réduits guidés par un rail, un diner typique, un magasin (où j'ai acheté deux t-shirts sur mon coaster préféré et un décapsuleur, kit indispensable :-p) et un snack vendant du poulet fri.

Vue panoramique de la zone Jukebox Junction

Nous voici devant notre premier hybride coaster du célèbre fabricant Rocky Mountain Construction, pour tout vous dire nous étions très excités !

Le parcours est caché derrière une colline, seuls le dernier virage et le lift sont visibles depuis l'entrée de l'attraction.

Nous nous engageons dans la file d'attente vide, patientons quelques minutes et nous nous installons au dernier rang pour notre premier tour.

Bon point, les sièges sont très confortables, par contre il y a une barre qui vient au niveau des tibias, lors des très nombreux airtimes ça va faire très mal surtout lors de la chute en trois temps, cela dit le meilleur moment du circuit.

Le train démarre, des bruitages de vrombissement de moteur se font entendre et c'est partis, le train prend de la vitesse, entame le lift, c'est impressionnant ! Pas le temps de dire "ouf", nous sommes au sommet, une petite pré-drop et hop voici la première chute très raide, Wahou!!!!, on comprend à ce moment là que ça va décoiffer ! on décolle littéralement du siège, des petites poignées sont présentes sur la lap-bar, on ne les lâchera pas du ride au premier tour, vient ensuite la remontée sur la gauche avec une sorte de bosse bombée vers l’intérieur, on décolle de plus belle, ensuite la seconde bosse avec un changement de direction de ouf ! C'est totalement incroyable ! Totalement catapulté du siege, les deux bosses suivantes prisent à toute vitesse, remplies d'airtimes, on remonte un peu sur la colline et on enchaîne avec la descente en trois temps où les airtimes et les changements de direction s’enchaînent à vitesse grand V, et là le grand virage de fin visible depuis le parc et une arrivée sur les freins de fin de parcours !

C'est très rapide, très court, il n'y a pas d'inversions mais alors c'est un concentré de sensations les amis ! Il est, pour sûr, premier de mon classement !

10 minutes d'attente avec un seul train sur le circuit, nous ne boudons pas le plaisir d’enchaîner les tours à différents endroits ! Mais l'intensité de la montagne russe aura raison de nous... et les tibias nous demanderons une pause ! 

pub
pub

Consultez la suite de notre trip report à Dollywood

Partagez cet article !

Activez les cookies Share This pour voir ce composant, Gérer mes cookies

Vous aimez cet article ?

Sélectionnez un nombre d'étoiles ci-dessous.

Vous allez aussi aimer !

Vos commentaires

Soyez le premier à nous envoyer un commentaire !

J'ajoute un commentaire